Projets et prestations intégrées

Prestations intégrées

Pourquoi contacter Crisalid ?

Vous avez besoin de réhabiliter un terrain avec des problématiques complexes, de dépolluer de façon plus responsable en utilisant des méthodologies innovantes ou de renaturer un espace ? Nous sommes là pour vous aider avec des prestations intégrées, c’est-à-dire englobant un grand nombre de savoirs-faire.

Après la prise de contact, nous vous aiderons à définir vos besoins et les possibilités. Une commission scientifique se réunira ensuite pour élaborer la meilleure stratégie adaptée à vos problématiques, d’un point de vue opérationnel et financier. Celle-ci vous sera présentée de façon claire et facilement compréhensible.

Si la solution proposée vous convient, une réunion de lancement permettra de poser les grands jalons temporels et de commencer les actions choisies.

Schéma des étapes d'un projet innovant

Projets de Recherche et d’Innovation

Projet : CANOPE

Début : décembre 2023 et pour 3 ans

Coordinateur : Dr. Maxime Louzon

Cofinancement : ADEME

Partenaires : UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE/CNRS LABORATOIRE CHRONO-ENVIRONNEMENT, UNIVERSITE DE SAVOIE-MONT BLANC/CNRS LABORATOIRE EDYTEM, ONG WINGS OF THE OCEAN

L’occurrence et les impacts majeurs sanitaires et environnementaux des pollutions plastiques dans les écosystèmes sont de plus en plus décrits et suivis, permettant l’avancée des réglementations et la mise en place de mesures de protection. Cependant, il reste à développer, notamment en milieu terrestre, des méthodes de gestion opérationnelle permettant la mise en place de moyens de prévention locaux efficaces permettant de mieux cibler, selon les activités, les sites à dépolluer en priorité, notamment par les ONG, les partenaires associatifs, les collectivités et les bureaux d’études mandatés.

Concernant le milieu terrestre, réceptacle des plastiques, une méthode de géostatistique spatiale pourrait être développée pour faciliter le travail des collectivités et des associations regroupant les bénévoles qui collectent les déchets plastiques. Le développement de cette méthode se heurte à un manque de connaissances et de données concernant les relations entre les types et l’abondance de macroplastiques et microplastiques, les activités anthropiques/les usages à proximité/les sources de pollution, et les moyens de prévention en place. Connaître ces relations permettrait la création d’une matrice activité/prévention/pollution plastique opérationnelle qui pourra être utilisée par les parties prenantes pour optimiser les campagnes de dépollution et le déploiement de dispositifs de prévention.

photo d'océan pollué aux microplastiques

Le projet CANOPE vise à suivre approximativement 240 campagnes de dépollution sur deux ans effectués par l’ONG Wings of the Ocean en milieu terrestre, à proximité de l’étang de Berre, du bassin d’Arcachon, et de l’étang de Thau notamment, pour identifier ces relations fondamentales et créer les outils de prédiction et de gestion nécessaires. Les macro-plastiques et les micro-plastiques seront caractérisés (visuellement avec une nomenclature adaptée (protocole OSPAR) et par spectroscopie infrarouge, respectivement), ainsi que les activités, les moyens de prévention en place et les politiques locales. L’ensemble des données seront agrégées et utilisées pour des analyses statistiques et la modélisation géospatiale des relations. Enfin, les résultats du projet CANOPE seront présentés à destination des acteurs opérationnels, académiques et du grand public. La spatialisation de la contamination en macro-plastiques et en micro-plastiques avec un grand jeu de donnée issu de 240 campagnes (120 campagnes par an) est un objectif ambitieux assumé.

Un tel nombre de mesures n’est possible que grâce au bénévolat de l’ONG et ce projet original constitue donc une opportunité unique. La combinaison de données qualitatives, quantitatives et spatiales pour la création de modèle géostatiques et d’outils opérationnels de ces données environnementales, avec les sources de pollution locales, les usages et les moyens de prévention en place permet une considération socio-écosystémique originale de cette pollution plastique sur le territoire. D’autant que ces modèles et ces outils pourront être à la fois utilisés pour 1-mieux déployer des moyens de prévention, prioriser les investissements en prévention (communication, équipements, …) en fonction des zones émettrices à risque/prédites identifiées par les modèles, et 2-mieux cibler les sites qui pourrait faire l’objet de campagne de dépollution en priorité en fonction des risques d’occurrence de plastiques prédits par les modèles.

Crisalid
Acteur de Crisalid
Activités de Crisalid
Actualités Crisalid
Contacter Crisalid